Reproduction du Pogona Henrylawsoni

REPRODUCTION DU POGONA HENRYLAWSONI :

-> Dimorphisme sexuel :

Les femelles sont généralement plus grandes et plus grosses à l'age adulte (souvent à partir du 6éme mois la différence de taille apparait de plus en plus).
Elles possèdent aussi, comme les mâles, des pores fémoraux situés à l’intérieur de la cuisse. Ils sont parfois trés marqués (donc ne pas trop y prêter attention pour le sexage).
Des renflements à la base de la queue sont visibles chez le mâle (Hemipénis: organes reproducteurs). De ce fait, la progression, sur quelques cm, de la base de la queue vers son extrémité est moins conique que chez les femelles.
Voici les différences plus ou moins visibles:

Le sexage manuel: la méthode la plus fiable.

On soulève la queue pour visualiser la présence d'hémipénis ou non. Attention à ne pas trop ramener la queue vers la tête ou la plier fortement surtout chez les juvéniles car on pourrait occasioner des blessures irréversibles. Généralement on n'a pas besoin de forcer pour apercevoir les renflements ou non. Pour les juvéniles, si vous n'avez pas un oeil averti, ne prenez pas le sexage à 100% sûr surtout lorsqu'il y a un petit doute...

Femelle:

Mâle:

Profil de la queue:

Cela est mieux visible chez un adulte. Un mâle aura un renflement visible sous la queue en vue de profil lorsque l'on met celle-ci à plat sur un support.

Exemple queue vue de profil mâle:

Les pores fémoraux:

Attention, les pores fémoraux ne sont pas un facteur fiable car certaines femelles ont aussi des pores développés, voir même parfois plus que les mâles.

Exemple pores fémoraux femelle:

Evolution base de la queue vers son extrémité:

Ce point ci est visible surtout chez les adultes. Néanmoins, il faudra un oeil averti pour le voir rapidement.

-> accouplement et ponte:

La maturité sexuelle est atteinte vers 1-2 ans (parfois à 6-7 mois pour un mâle).
Souvent les mâles sont plus rapidement mâtures que les femelles.
Hibernation-hivernation: On pourra mettre son couple en hivernation pendant 4 à 12 semaines (pendant les mois de décembre-janvier) en diminuant progressivement la durée d’éclairage (jusqu’à 8-9h à raison de 15 à 30mn par semaine) et de température (T° diurne 24-27°C, nocturne 22/20-18°C environ).
Avant cette période il sera nécessaire de bien veiller à une alimentation plus complète et riche, puis 15 jours avant l'extinction totale du terrarium, on n'alimentera plus les individus.
Il est souvent préférable pour un henrylawsoni de leur faire une hibernation courte (1 à 2 mois).
Une fois cette période passée, on réaugmentera la température et la durée d’éclairage progressivement (15 à 30mn par semaine).
Il arrive parfois que certains individus rentre eux même en hibernation sans changer les paramètres.
A la sortie de l'hibernation: la nourriture sera redistribuée, végétaux en priorité.
remarque: Il est possible de préférer uniquement des paramètres d'hivernation, c'est-à-dire de ne pas couper du tout le chauffage ni la lumière mais juste de réduire la tempéraure et surtout le cycle jour/nuit à 8 ou 10h.
Puis au fil du temps, le mâle se livre à une parade nuptiale en effectuant des hochements de tête et en érigeant sa petite barbe légèrement foncée.
Enfin, il attrape la femelle par la nuque et l’invite à soulever sa queue en la griffant à l’aide des pattes arrières. Il arrive qu'un mâle abîme le coup d'une femelle, celui ci la trainant de long à large du terrarium en donnant des impulsions.
Attention à veiller à ce qu'un mâle n'abîme pas trop la peau au coup d'une femelle.

(manque photo accouplement henrylawsoni)

-> ponte et incubation des oeufs:

Espèce ovipare, une femelle pondra en moyenne 3 fois (possibilité de 5 pontes) qu’elle disposera dans une boite de ponte, remplit d’un substrat meuble et humide (vermiculite, sable...), que l’on aura préalablement installée.
La femelle gravide ne cesse de creuser dans le terrarium les jours avant la ponte, c’est à ce moment là que l’on mettra la boite.
Une ponte peut comprendre 5 à 21 oeufs (voir parfois plus).
Celà est variable selon l'âge de la femelle, son état de forme, sa carrure, mais aussi à son nombre de ponte.
On placera ces œufs, tel que la femelle les a déposés dans le substrat, dans de la vermiculite humide et on mettra le tout dans un incubateur.
l'incubation des oeufs peut se faire entre 26,4° et 28° (voir 30° maximum), t° idéale de 29°, hygrométrie de 80%.
l'incubation dure entre 50 à 71 jours selon diverses données

exemple incubateur:

Eclosion:

Rétention d'oeuf: (femelle d'un an)

ATTENTION: Possibilité de rétention d'oeufs surtout par manque de site de ponte ou chez une femelle trop jeune (!!en dessous d'un an et demi voir 2 ans selon carrure!!), ou encore suite à un problème de l'organisme dû à des manques en uv et minéraux.


Photo après autopsie vétérinaire: rétention folliculaire